Bonjour à tous 🌿

Après le sondage sur les réseaux, vous avez été 67 % à vouloir connaître les plantes utiles pour l’intestin , je me réserve celui de l’estomac pour plus tard.

L’intestin : 6 mètres d’intelligence ! 

C’est vrai que de nombreuses demandes de conseils ont pour origine les désordres intestinaux.  Vous avez déjà du l’entendre de nombreuses fois on sait aujourd’hui après études que l’intestin  serait en relation avec notre mental, notre cerveau. Beaucoup de stress , de fatigue engendre des constipations, des diarrhées, colites qui doivent être traiter.

 L’absorption et la digestion proprement dites se déroulent principalement dans l’intestin.

L’intestin est l’un des principaux organes de défense :

Le gros colon quant à lui, est un lieu où se manifeste l’immunité et les mécanismes spécifiques de protection de l’organisme.

Bon a savoir !

  • L’intestin contient autant de cellules nerveuses que la moelle épinière

 

  • Il joue rôle dans l’immunité de protection et contient 80% des cellules immunitaires de l’organisme.

 

  • Retrouver une bonne hygiène intestinale et en particulier de l’équilibre de la flore intestinale permet de dégager le foie de son travail de détoxication et de libérer des défenses immunitaires.

 

  • Il est probable que beaucoup de pathologies auto-immunes soient causées par une réaction immunitaire discordante au niveau digestif.
  • La microflore de l’intestin aide l’organisme à lutter contre les infections. C’est pourquoi l’emploi des plantes médicinales, associé aux probiotiques (ferments lactiques), est majeur en thérapeutique naturelle

C’est quoi exactement les probiotiques ?

Les probiotiques (ou ferments lactiques) sont des « organismes vivants qui, ingérés exercent des effets bénéfiques sur la santé en optimisant l’équilibre microbien intestinal. 

Ils interviennent de manière positive pour réguler la colonisation de l’intestin par les micro-organismes. 

Vous l’aurez compris, Il ne suffit pas juste de boire de la tisane mais plutôt d’améliorer globalement son hygiène de vie en intégrant des cures de probiotiques / propolis ( 3 semaines environ ), des fibres alimentaires et pratiquer un exercice physique régulier.

Comment vous allez à la selle reflète votre état de santé ! Alors pas de taboo, ni de honte, aujourd’hui on parle 💩😄  pour la bonne santé de notre système digestif .

 

plante medicinale de l'intestin

Les plantes Médicinales en cas de constipation:

La constipation se définit comme l’émission de selles ayant fait un séjour trop long dans l’intestin.

Les selles sont dures et sèches et ne sont pas émises quotidiennement. À ceci peuvent être associés des ballonnements ou douleurs abdominales.

En fait, il n’y a pas une constipation mais des constipations. Aujourdhui, on parlera de la plus courante « la constipation spasmodique » une constipation spasmodique est souvent accompagnée de désirs d’aller à la selle inefficaces , de spasmes et de douleur anale. Bien évidement il faut consulter un professionnel si ça s’aggrave et si vous avez le moindre doutes/questions.

Tout d’abord adopter des mesures hygiéno-diététiques, elles sont capitales : 

  • Exercice physique quotidien (marche), exercices de respiration profonde. Horaires réguliers de défécation.
  • Apport liquidien journalier : 1,5 litres d’eau, un verre d’eau froide le matin à jeun favorise l’émission d’une selle.
  • Alimentation riche en fibres cellulosiques. Légumes verts, fruits, pain et céréales complètes ou semi-complètes.

Pour la constipation spasmodique on utilisera différentes plantes en infusion par exemple comme:            

Des Plantes anti-spasmodiques bien évidement ! (qui diminuent les spasmes) :

  • La Mélisse (Melissa officinalis)
  • Le Basilic (Ocimum basilicum)
  • L’Estragon (Artemisia dracunculus)
  • L’Angélique (Angelica archangelica)

Des plantes carminatives (qui s’opposent à la stagnation de gazs et d‘eau) comme:

  • La Cardamome (Elettaria cardamomum )
  • L’Angélique (Angelica archangelica)
  • Le Fenouil (Foeniculum vulgare)
  • La Coriandre  (Coriandrum sativum)

Des Plantes laxatives adoucissantes et émollientes : Ce sont des plantes qui vont adoucir les muqueuses tout en augmentant le volume du bol fécal, diminuent les spasmes :

  • Le Prunellier fleurs (Prunus spinosa)
  • L’ Acacia gomme arabique (Acacia senegal)
  • La Rose pâle (Rosa centifolia).
  • La Mauve (Malva sylvestris)

On pourra les mélanger et les utiliser sous forme d’infusions mais aussi teintures mères , alcoolatures… N’hesitez pas à me contacter par message privé pour l’utilisation et les dosages. 

Associer l’utilisation des plantes avec la prise de gellules de probiotiques (ferments lactiques), surtout si la constipation est accompagnée de ballonnement intestinal.

On pourra aussi recommander des huiles végétales comme l’olive ou le Ricin.

plante medicinale de l'intestin

Les plantes médicinales à utiliser en cas de diarrhée :

La diarrhée est caractérisée par l’élimination trop fréquente de selles très liquides. Il y a un défaut d’absorption de l’eau entraînant une augmentation du contenu intestinal et donc une augmentation du débit fécal.

Le contenu intestinal très volumineux active donc la mobilité de l’intestin. Il en résulte une accélération du transit qui est une conséquence de la diarrhée.

Le principal danger encouru par les malades atteints de diarrhée est la déshydratation car c’est l’eau de l’organisme qui est perdue lors d’une diarrhée. 

On utilisera donc:

Des Plantes astringentes : elles protègent la muqueuse intestinale, ces plantes sont riches en tanins.

  • La Salicaire (Lythrum salicaria) 
  • Le Fraisier (Fragaria vesca)
  • Le Noyer (Juglans regia)

Des plantes absorbantes qui sont des plantes riches en pectine et mucilages (émollientes). Elles vont absorber l’eau en excès.

  • Le Caroubier (Ceratonia siliqua).
  • Le Lin (Linum usitatissimum)
  • Le Psylliums (Plantago afra, scabra et ovata)

Des plantes anti-inflammatoires.

  • Le souci (Calendula officinalis)
  • Camomille romaine (Anthemis nobilis)
  • Réglisse (Glycyrrhiza galbra)

On peut rajouter des plantes auxiliaires ( utilisées en complémentarité) comme:

Les plantes bactéricides:

  • Le Thym (Thymus vulgaris)
  • La Lavande (Lavandula angustifolia)
  • La Cannelle (Cinnamomum verum)

Les Plantes anti-spasmodiques:

  • La Melisse (Melissa officinalis)
  • Le basilic (Ocimum basilicum)
  • L’Estragon (Artemisia dracunculus)

On complétera toujours le traitement par les éléments probiotiques reconstituant la flore intestinale. 

Associer aussi le traitement à la prise de gélules de charbon végétal, propolis, argile…Effet pansement, protection et anti-inflammatoire. Idéal en complément pendant/après une gastro entérite.

plantes medicinales de l'intestin

Il est important de savoir  que L’intestin va aussi sécréter de l’adrénaline, hormone de la fuite ou du combat, et également de la dopamine. La dopamine est connue comme l’hormone du bonheur, responsable de la sensation de satiété après un bon repas ou celle de flotter en apesanteur après un doux baiser. Alors bichonnez vous et bichonnez le !

 Voilà chers lecteurs j’espère que cet article vous aidera à aimer cette entraille pas très glamour que l’on maltraite bien souvent.

Je reste disponible si vous avez d’autres questions plus précises à ce sujet. Je ne peux malheureusement pas tout détailler non plus car il y’a beaucoup d’autres plantes que nous pouvons utiliser et des pathologies plus complexes.

Si cela vous plaît je me penche sur la création d’ateliers ciblés et des consultations individuelles pour l’année 2021 « we keep in touch! » En attendant vous pouvez aussi lire l’article sur « les 4 plantes spécifiques du foie » 

À bientôt !

Télécharger gratuitement "Mon Guide Naturel"

 

Découvrez :

  • Les gestes de l’auto-massage 
  • Les propriétés et utilisations de 3 huiles végétales ayurvédiques
  • Le pouvoir du son. 
  • Des exercices de relaxation

You have Successfully Subscribed!