Et si on chantait aujourd’hui ? 

Mais pas n’importe quoi et n’importe où, on va chanter chez Elisa Boillot.

On va chanter pour préparer notre corps à donner la vie. Avec tout son lot de complications, de peurs, d’angoisses et de doutes. Elisa sera à vos côtés pour vous guider, vous murmurer , vous accompagner au mieux dans cette histoire incroyable le plus sereinement et naturellement possible. Elle va nous apprendre à s’écouter, à ressentir les vibrations dans le bassin, l’utérus, le périnée, à chanter des sons qui ancrent à la terre…Vous allez pouvoir vous détacher, vous mettre dans votre bulle confortablement, vous déconnecter , vous libérer.

Avant tout sage femme et très axée sur la sphère physiologique maternelle, Elisa est également ostéopathe en pédiatrie et périnatalité. 

Sa tante, Margaret Charroy pédopsychiatre utilisait beaucoup le chant pour travailler avec les autistes. Elisa, très sensible à cette pratique a voulu écrire ses mémoires de sage femme et d’ostéopathie sur la psychophonie, accompagnée par son maître de stage Annie Durieux.

Grâce aux conseils et contacts que lui a transmise sa tante, elle s’est formée au chant prénatal à Marseille pendant 3 années. Le premier cours de chant a débuté en 1991.

Depuis 2005, elle forme en France et à l’étranger des professionnels de la santé autour de l’ostéopathie, de l’accouchement et du travail gynécologique. 

Elisa a cette sensation que le plus important est de bien préparer les futures-mamans avant l’arrivée du bébé. De leur donner un maximum d’informations afin qu’elles puissent prendre le temps de vivre leur grossesse le plus sereinement possible et d’accoucher dans les meilleures conditions. Pendant l‘accouchement le travail est plus facile à mettre en place lorsque l’on a été bien suivi. Il y’a beaucoup de pratiques différentes mais à son sens le chant est le plus valorisant et le plus épanouissant.

Le chant libère !

On va rentrer en détails sur cette pratique qui marche.

chant prenatal

Credit photo: Yannis séféroglou

LA PSYCHOPHONIE

 

Avant toute chose ce n’est pas un concours de chant rassurez vous !

Ce n’est pas, » je ne sais pas chanter » c’est, « je ne sais pas m’écouter » et le plus efficace dans cette pratique c’est que vous allez apprendre à vous écouter mesdames.

Saviez vous qu’en médecine tibétaine le son aigu fait travailler le haut du corps et les graves le bas du corps ?

L’accouchement se passe donc essentiellement dans le bassin. Les sons graves émis vont faire vibrer toute cette partie du corps et l’on va donc se mettre à produire des endorphines naturellement et en grande quantité. 

Les endorphines sont les hormones qui nous font moins sentir les douleurs. 

C’est un Cercle vertueux, plus on se sent bien et en confiance dans notre son plus on va libérer des endorphines et les endorphines produiront à leur tour les ocytocines : hormone de l’amour, de la confiance en soi et DES CONTRACTIONS mesdames !

Donc plus on est bien, en confiance dans notre bulle phonique plus on va libérer des endorphines (qui calment les douleurs) et plus les endorphines vont créer les ocytocines (qui apportent de la confiance et permettent d’avoir plus de force ) c’est scientifique je vous jure 😉

Vous me suivez toujours ?

Sachez que l’adrénaline (produite par le stress notamment) bloque tout ce circuit ! grâce à Elisa on va travailler sur ses peurs et bien se préparer pour que l’accouchement se passe au mieux et que l’on sois apte à libérer nos petites endorphines et ocytocines naturellement. Vous allez pouvoir lâcher prise et avoir confiance.

Libérée, délivrée ! (tellement entendue c’était plus fort que moi :))

 

On plonge les futurs-parents dans l’eau

 

Xavier boisson professeur de watsu (shiatsu dans l’eau ) et Elisa ont réunis leurs 2 passions pour proposer une séance dans une piscine magique à 35 degrés…Colorée et dédiée entièrement à cette activité.

En terme de préparation et de sensorialité cette expérience que vous pouvez vivre est la plus proche de l’accouchement. Finalement cet endroit vous fait plonger dans une autre dimension, dans votre bulle et vous déconnecte complément pour éveiller tous vos sens. 

Le papa peut chanter pour amplifier la bulle sonore. Celle ci va permettre au bébé et à la maman d’être rassurés. Oui messieurs vous avez un rôle à jouer, ne soyez pas timides, la future maman se laissera porter complètement.

Elisa me raconte qu’un jour, lors d’un accouchement à Grenoble, une maman n’avait plus la force de chanter. Alors tout naturellement, le papa et Elisa se sont mis à chanter autour d’elle. Cela lui a fait un bien fou et lui a apporté du calme et surtout lui a permit de se focaliser entièrement sur le son.

(Ça me fait des guillis dans le ventre :))

Elisa vous reçoit à partir du 4ème mois (le bébé est très sensible à ce stade là). Il ressent les vibrations et les sons à travers la peau.

La maman est donc préparée sur du long terme et à l’avance. On vous conseille 1 séance une fois tous les 15 jours, 1 fois en cabinet, ou dans l’eau. 

N’oubliez pas que c’est du jeu avant tout. Comme dit Elisa, c’est varié comme la vie c’est souple, mobile et flexible.

C’est très sensoriel, parfois elle fait intervenir un pianiste ou différents musiciens pour vous emmener dans une autre dimension. Tout cela vous embarque pleinement, c’est très puissant à vivre et ça vous donne beaucoup d’énergie. Elle collabore également avec Flavia Mounaji une ancienne chanteuse lyrique. Elles travaillent ensemble sur l’harmonisation de la personne par la voix.

Vous trouverez les séances de Flavie Mounaji sur Avignon voici son site:

https://www.flaviamounaji.com

Pas de programmes précis tout se fait sur le ressenti, sur le moment présent, tout est très vivant.

chant prenatal

Credit photo: Yannis Séféroglou

OSTEOPATHIE 

 

Le but est de mettre en place avant des choses importantes pour le suivi ( exemple si vous avez une sciatique, scoliose etc.) De gérer le changement corporel tranquillement. 

Si il y’a des blocages en 8ème ou 9 ème mois c’est souvent trop tard pour corriger.

L’ostéopathie pendant la grossesse se fera par des manipulations très douces. Comme les articulations sont très relâchées, les techniques sont spécifiques.

Il y’a bien sûr un suivi classique en Osteo: 

Quand tout va bien on parle d’une séance au 4 ème mois.

– Puis une au 6 ème mois 

– Une au 8 ème mois et parfois avant l’accouchement.

Comme précise Elisa: «le corps c’est comme un jardin une fois planté, il faut s’en occuper régulièrement. On le visite, on analyse ce dont il a besoin, comment lui apporter les solutions et on observe comment ça avance.»

Je tiens à souligner que des résultats bluffants ont été constaté sur le travail gynécologique des femmes ayant des problèmes de fertilité. En assouplissant et en décollant les adhérences on a pu obtenir de nombreux changements positifs.

Vous l’aurez compris le travail en périnatalité est très important. Un bon suivi permet de gérer votre accouchement et votre grossesse plus sereinement en travaillant sur les peurs et les blocages que l’on peut avoir. Elisa va pouvoir vous enseigner de nombreuses méthodes et vous donner de précieux conseils qui vont à mon sens plus loin qu’un suivi classique.

J’ai vu les pratiques d’Elisa sur la liste du festi’thai à Aix en Provence qui s’est déroulé début juillet. Je pensais qu’elle exerçait pas loin d’Aix mais non, vous retrouverez Elisa sur Lyon. 

Vous trouverez ci-dessous son cite où tout est expliqué, vous pourrez trouver ses coordonnées ici.

www.elisaboillot.com

Cependant le blog étant spécialisé dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur je voulais absolument vous donner les bonnes adresses du coin où l’on pratique le chant prénatal.

Vous trouverez donc des ateliers à Aix en Provence.

Voici le lien :

https://www.maternite-etoile.com/rencontres-ateliers/atelier-chant-prenatal

Voilà chers lecteurs j’espère que cet article vous a éclairé sur cette pratique qui fait du bien. La voix est un puissant outil thérapeutique ! Pour ma part, je suis conquise et cette interview m’a donné des frissons. 

Merci de nous accompagner dans ce chemin de vie, je viendrai te voir Elisa…

chant prenatal

Credit photo: Elisa Boillot

Pin It on Pinterest

Share This