Bonjour à tous 😊 Quelle joie de vous retrouver ici ! Cela faisait un moment que je n’avais pas écrit. La naissance de ma fille a été la priorité comme vous vous en doutez 😉 D’ailleurs merci beaucoup pour vos gentils  mots que ce soit par courriel ou par les réseaux sociaux. Aujourd’hui on va commencer en quelque sorte un petit « atelier creatif écrit » qui va vous plaire j’en suis certaine.  J’ai commencé récemment des études sur les « plantes médicinales et savoirs naturels » à l’école d’herbaliste à Lyon, c’est passionnant, intense mais très passionnant. Entre les formules et plantes à apprendre, nous avons réalisé des herbiers et j’ai trouvé ça vraiment joli dans un intérieur. Connaissez vous les herbiers ?  Ces cadres dans lesquels on introduit une fleur,  plante séchée. On en voit de plus en plus sur les murs de nos maisons.  Vous allez choisir la plante, feuille, fleur de votre choix. Celle qui vous parle, qui vous plaît et qui a une signification pour vous. D’ailleurs n’hésitez pas à faire participer vos enfants pendant cette activité. C’est à vous !
faire son herbier

Materiel:

– Des plantes fraîchement récoltées – Pour le prélèvement : un petit sécateur, une paire de ciseaux, une pelle… – Pour le séchage : du papier journal ou du papier buvable – Un gros dictionnaire en guise de pressoir. – Pour le collage : du papier gommé, à défaut, de la colle blanche ou du papier autocollant (éviter le scotch), un petite pince pour faciliter les manipulations. – Support de l’herbier : de grandes feuilles de papier assez épais à classer et à ranger dans des chemises. – Une boîte hermétique pour ranger votre herbier à l’abri de l’humidité, de la lumière… et des insectes trop gourmands ! – Un joli cadre pour décorer vos murs – Lame de rasoir Vous allez donc vous intéresser à une plante : Vous pouvez la couper à sa base avec un sécateur, mais idéalement, pour faire comme les scientifiques, mieux vaut l’arracher afin d’avoir également son système racinaire dont vous allez enlever le plus gros de la terre sans l’abîmer.

Comment sécher les plantes destinées à réaliser des herbiers ?

La méthode la plus simple consiste à placer les échantillons entre des feuilles de papier journal et à placer au-dessus un poids important comme des dictionnaires.

 On peut également fermer les cahiers.

 Pour réussir ce type de séchage, il faut :

Que l’épaisseur des feuilles de papier journal soit supérieure à l’épaisseur des parties charnues des plantes. Il faut au préalable désépaissir ces parties trop charnues (racines, fruits) avec une lame de rasoir.

Éviter de mettre ensemble des plantes ou des parties de plante d’épaisseur différente

Remplacer les feuilles de journaux chaque jour ou au minimum tous les deux jours. Ne pas être pressé : il faut compter 8 à 10 jours selon les plantes pour un séchage correct qui permettra de monter l’herbier définitif.

Autre méthode : le séchage des herbes au micro-onde (uniquement pour la réalisation d’herbiers !)

  • Étaler soigneusement les feuilles sur un papier essuie-tout.
  • Poser papier et plantes sur la plaque tournante du four avec un verre rempli d’eau.
  • Sécher deux minutes à pleine puissance.
  • Retourner les plantes et sécher à nouveau deux minutes à pleine puissance.

 Astuce:

Vous avez peut-être déjà essayé de sécher des orchidées et quelle ne fût pas votre déception en voyant votre spécimen s’oxyder et devenir tout marron. 

 Il existe un moyen qui peut vous permettre d’éviter plus ou moins ce phénomène.

 Avant de sécher l’échantillon, mettez le dans un bocal dans lequel vous aurez fait brûler du souffre.

 Laissez-le plusieurs minutes en contact avec ces vapeurs puis séchez-le.

faire son herbier

Etape final :

Prenez votre feuille disposez délicatement la plante séchée sur votre feuille en papier épais et fixez la avec des bandelettes de papier gommé ou des bandelettes de papier que vous fixerez avec de la colle c’est au choix.  N’utilisez pas de scotch car il perd son pouvoir collant au fil des années. Vous pouvez indiquer le nom de la plante, son histoire, ce qu’elle symbolise pour vous , son utilisation, et ajouter, si vous avez un joli coup de crayon, un ou deux croquis…  Libre à vous de donner à votre herbier la dimension que vous désirez !

Placez votre herbier dans le cadre choisi à cet effet.

Et maintenant envoyez moi vos photos, je compte sur vous!

À bientôt.

🌿

Télécharger gratuitement "Mon Guide Naturel"

 

Découvrez :

  • Les gestes de l’auto-massage 
  • Les propriétés et utilisations de 3 huiles végétales ayurvédiques
  • Le pouvoir du son. 
  • Des exercices de relaxation

You have Successfully Subscribed!