Bonjour à tous!

On se retrouve aujourd’hui pour un article consacré à la théorie des 5 éléments en médecine chinoise et plus précisément celui du métal car l’automne arrive à grand pas. L’idée de cet article m’est venu en revoyant  un de mes films coup de coeur « Le cinquième élément » vous aimez ?

Lilou dallas multipasse en action ! 🙂

Les 5 éléments en médecine chinoise sont: Le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau. 

Mais déjà, par où commencer ?

 

La théorie des 5 éléments repose sur 5 grands mouvements chacun, ayant sa propre dynamique.

Ces mouvements sont des portions de temps, de saisons, de la journée qui se suivent dans un ordre bien précis, dans le cycle naturel de la vie.

Naissance, croissance, décroissance, récolte…

Le changement est bon pour notre équilibre. Il nous permet de clore des cycles et d’en recommencer des nouveaux. Comme dans la nature, les saisons, le corps humain…Tout est en mouvement et en changement mais toujours dans un ordre précis.

Le but de la théorie des 5 éléments est de maintenir l’équilibre entre la nature et l’homme.

 

« Il n’y a rien de plus constant que le changement » Bouddha

 

Il faut savoir que chaque saison en médecine chinoise est en résonnance avec nos Organes vitaux et nos viscères associées et peuvent influencer nos comportements. 

– L‘automne arrive et nous rentrons dans l’élément du métal. Cette saison est en résonance avec le couple organe/viscère: Poumons/ gros intestin.

Je m’explique :

– Les  organes vitaux appelés également trésors sont : le coeur, le foie, les reins, le pancréas, les poumons.

– Les viscères appellées également organes ateliers sont: la vésicule biliaire, l’ intestin grêle, gros intestin, estomac, vessie.

Un organe vital (trésor) est toujours relié à son organe atelier (viscère). Ils ont une fonction propre à chacun mais communiquent et travaillent ensemble.

Comme le yin et le yang, l’un étant le miroir de l’autre, à la fois opposés et complémentaires

Vous l’aurez compris, tout se relie et nous faisons parti de ce tout. Apprenez à écouter et observez votre corps.

Découvrez le premier élément cette semaine de l’énergétique chinoise, LE MÉTAL.

5- ELEMENT DU METAL 

 

Organe trésor/ vital: Poumons

Organe atelier/ viscère: Gros intestin

Sa saison est  l’automne, c’est un mouvement qui va vers le dedans et qui redescend. Notre corps se prépare tout doucement au grand hiver . Son émotion reliée est la tristesse. Un déséquilibre de cet élément peut amener des moments de mélancolie, de chagrin. Sa vocalisation se manifestera par les pleurs.

Sa couleur est le blanc, le blanc soutiendra son énergie. 

Le climat qu’il faut éviter est la sécheresse, une ambiance très sèche affectera les poumons (attention aux chauffages à pleine puissance). Il a besoin d’humidité pour fonctionner convenablement.

 

Son rôle:

 

Le poumon est le premier ministre:

– Il est le maitre du QI  (énergie vital) et de la respiration

– Il répand l’humidité, source supérieur de l’eau, le métal nourrit l’eau.

– Il gouverne la superficie (la peau). Le sens du toucher est en relation avec le poumon. Comme celui-ci la peau entretient les échanges entre l’extérieur et l’intérieur. Une bonne qualité de peau est signe d’un poumon en pleine santé et d’un sang pur, une peau très blanche traduira un manque d’énergie.

Il s’ouvre au nez: C’est l’orifice des poumons. Un odorat très développé sera synonyme d’un poumon fort. Il est important à cette période de varier les épices dans vos plats et mettre ce sens olfactif en action à cette saison. Dans la nature tout change et les ballades en fôrets sont riches de senteurs. N’hésitez pas à vous promener et à nourrir l’énergie du poumon.

Inspirer profondément et gonflez votre abdomen, c’est à vous !.

Il se manifeste dans les poils : Les poils et la peau sont en relation avec l’énergie des poumons. Il est bon de se faire masser à cette période, tout contact sera très bénéfique pour un meilleur échange et renforcer l’organisme. Alors en route chez votre masseur préféré 🙂

Le gros intestin: lié avec les poumons, Il a une fonction yang ( transport, évacuation ) il réabsorbe une partie de l’eau et évacue le trouble. Bien souvent les troubles intestinaux surviennent quand l’élément du métal est boulversé, contrarié (constipation, diarrhée…)

Que faire en début de saison ?

 

Différentes méthodes naturelles existent pour fortifier les énergies des organes. Il est bien de pratiquer des séances physiques, respiratoires comme le yoga, la méditation, la danse en début de cette saison afin de bien oxygéner l’élément relié. Si les poumons sont trop secs et que vous transpirez très peu,priviligiez les saveurs piquantes ( basilic, gingembre, oignon, clou de girofle…). Le hammam ( chaleur humide) est très efficace pour augmenter l’humidité dans les poumons.

En revanche si la transpiration est excessive et qu’il y’a un trop plein d’humidité, on évitera ces saveurs piquantes, les bains trop chaud et l’alcool.

Je vous invite grandement à effectuer des bilans et découvrir certains soins chez des praticiens certifiés en médecine chinoise.

C’est toujours très intéressant et cela fait beaucoup de bien. Quand vous en ressentez le besoin où en début de saison.

J’espère vous avoir éclairé sur cette théorie. Pour ceux qui souhaitent approfondir cette connaissance, je vous mets en lien un super bouquin d’Isabelle Laading, les 5 saisons de l’énergie. Facile à lire et à comprendre.

Les 5 saisons de l’énergie

Cela vous aidera au quotidien, à comprendre votre corps, vos émotions et les changements naturels qui sont en lien avec notre organisme.

Soyez à l’écoute 😉

Le deuxième élément viendra en début d’hiver. Je vous retrouve très vite sur les réseaux, n’hésitez pas à commenter et partager.

Bon week-end à tous !

Pin It on Pinterest

Share This